Phéromones

La communication des insectes

Les insectes communiquent entre eux en utilisant différents composés chimiques volatils ou mobiles appelés signaux sémiochimiques, parmi lesquels se différencient quatre familles: les kairomones, les allomones, les synomones et les phéromones.

Inversement aux kairomones et aux allomones, les phéromones correspondent à des signaux spécifiques, détectables exclusivement par les êtres vivants d'une même espèce. On parle alors de mode de communication par médiation chimique.

C'est sur cette spécificité que repose tout l'intérêt des travaux de recherche et de formulation, développés par le groupe M2i en synergie applicative avec la société Bioassays. En garantissant inversement aux traitements phytosanitaires, une action de régulation ultra sélective des insectes ravageurs, respectueuse des insectes pollinisateurs, ces solutions de biocontrôle dédiées à la protection des végétaux répondent aux exigences environnementales les plus absolues.


Besoin d'une solution spécifique ?

Vous avez conscience des risques liés à l'usage des pesticides, mais ne trouvez pas la réponse adaptée au ravageur qui détruit votre patrimoine végétal ?

Où que vous soyez dans le monde, veuillez prendre contact avec notre service technico-commercial qui enregistrera votre demande et pourra mettre en place une équipe pluridisciplinaire dédiée à la création de la nouvelle molécule qui répondra à vos besoins.