Précédent
Charançon rouge du palmier

Charançon rouge du palmier

Rhyncophorus Ferrugineus

L'insecte

Originaire de Malaisie et de l'Inde, le Charançon rouge à voyagé avec des palmiers importés vers l'Europe. 

Grand insecte ravageur, ses larves se nourrissent du tissu frais de l'arbre et creusent discrètement d'interminables galeries dans son stipe ( 40 à 65 jours) provoquant son épuisement et sa mort. Le Charançon rouge affectionne de nombreuses espèces de palmiers, comme les palmiers ornementaux, les palmiers dattiers, les palmiers à huile et les cocotiers. Un palmier colonisé peut contenir une centaine de femelles capables de pondre en moyenne 300 œufs chacune.

 

Méthode de lutte et de traitement

Jusqu'à présent, les solutions de type application de pesticides, se sont révélées peu efficaces pour stopper la progression dévastatrice du Charençon rouge et c'est désormais l'ensemble du pourtour méditerranéen qui est touché.

Les cultures Tunisiennes et Marocaines de palmiers dattiers sont largement exposées à ce ravageurs, mais également tous les espaces publics ou privés agrémentés de palmiers ornementaux ( France, Italie, Espagne, Portugal, Grèce )

Pour surveiller et lutter contre le charançon rouge des palmiers, le piégeage à phéromones proposé par la société Bioassays est une solution efficace et totalement écologique. La phéromone d'agrégation produite par les mâles, placée dans un piège spécifique contenant quelques herbes et écorces ( synergiste ), de l'eau et du savon, attire indistinctement les individus mâles et femelles qui entrent dans le piège et se noient. 

Le cycle de reproduction ne pouvant plus se faire, tous les palmiers situés à proximité du piège seront préservés de tout risque d'infestation.


Vous êtes concernés par cet insecte ravageur :

Vous êtes concerné par ce ravageur ? Vous êtes une personne privée ou publique, n'hésitez pas à contacter Bioassays France .

Après un diagnostic complet du lieu à traiter, nos techniciens applicateurs mettront en place le dispositif permettant de lutter contre ce ravageur.

Ressources complémentaires