Précédent
Processionnaire du Pin

Processionnaire du Pin

Thaumetopoea pityocampa

L'insecte

Thaumetopoea pityocampa est le nom scientifique de la chenille processionnaire du pin. 

La période d'éclosion de ce papillon aux ailes antérieures gris clair, avec deux bandes foncées parallèles chez le mâle, s'étend selon le climat, du mois de juin au mois de septembre. La femelle pond ses oeufs sur les aiguilles des conifères. L’éclosion commence entre cinq et six semaines après la ponte. La chenille processionnaire du pin est noire avec de longs poils roux sur le dos et blanchâtres sur les flancs. Elle mue par trois fois avant l’hiver en fonction de la région et des conditions météorologiques. Au quatrième stade larvaire, les chenilles construisent un imposant cocon de soie sphérique idéalement orienté vers le sud, afin de pouvoir pleinement profiter des rayons du soleil. Au terme de leur développement, soit à la fin de leur cinquième stade larvaire, ces chenilles extrêmement urticantes migrent en de longues processions ( procession de Nymphose ) jusqu'à un lieu favorable où elles s'enterrent pour en ressortir sous forme de papillon.

Cet insecte désormais considéré comme un ravageur forestier, s’attaque aux pins et aux cèdres et est devenu depuis l'interdiction de l'usage des pesticides, une grave menace environnementale et sanitaire. Présent sur l'ensemble du pourtour méditerranéen, il tend à coloniser progressivement toutes les forêts de conifères.

 

Méthode de lutte et de traitement

Dans la lutte contre ce ravageur, la société Bioassays préconise deux modes d'action. L'utilisation de pièges à phéromones ou l'application directe de médiateurs chimiques libres de type confusion sexuelle. Ces solutions en s'attaquant directement au cycle biologique et donc à la capacité de reproduction de l'insecte, permettent de capturer ou de détruire des milliers d’individus et donc de stopper leur expansion. Dans un soucis de préservation de la nature et de réduction concrète des effets nocifs des traitements phytosanitaires sur l’humain et les écosystèmes, privilégier la solution du piégeage massif ou du traitement libre, constitue une alternative efficace et éco-responsable.


Vous êtes concernés par cet insecte ravageur :

Vous êtes concerné par ce ravageur ? Vous êtes une personne privée ou publique, n'hésitez pas à contacter Bioassays France .

Après un diagnostic complet du lieu à traiter, nos techniciens applicateurs mettront en place le dispositif permettant de lutter contre ce ravageur.

Ressources complémentaires